semaine 25

Publié le par Marielle FAIVRE

 

Une semaine allégée commence mardi !

Cette semaine, de nouveaux apprentissages encore et toujours au programme !

En lecture, nous voilà partis découvrir le zèbre, l'un des occupants de la savane africaine... et cela nous permet "d'approcher" la faune de la savane grâce à ces belles photos présentées en classe sous la forme d'un diaporama !

 

1070l-lion-panthera-leo 1111l-elephant-d-afrique-loxodonta-africana

 

125l-rhinoceros-blanc-ceratotherium-simum 162l-girafe-giraffa-camelopardalis

 

398l-lion-panthera-leo Zebre02

1267l-cobe-defassa-kobus-defassa 1586l-chacal-a-chabraque-canis-mesomelas

                le kobe                                       le chacal

1895l-autruche-de-somalie-struthio-molybdophanes 1964l-vautour-africain-gyps-africanus

               l'autruche                                     le vautour

2261l-lycaon-lycaon-pictus 294l-babouin-papio-anubis

              le lycaon                                        le babouin

2l-dik-dik-madoqua-kirkii 356l-impala-aepyceros-melampus

                le dik-dik                                    l'impala

608l-crocodile-du-nil-crocodylus-niloticus 768l-hippopotame-hippopotamus-amphibius

                 le crocodile                             l'hippopotame

772l-lievre-du-cap-cape-hare-lepus-capensis 824l-gemsbok-oryx-gazella-gazella

            le lièvre du cap                                   l'oryx

839l-flamant-nain-phoeniconaias-minor 910l-guepard-acinonyx-jubatus

         les flamands roses                            le guépard

hyene Hyene-1

                       et la hyène....

Nous commençons un chapitre "mesures" en mathématiques.


Sarah lit l'album THE VERY HUNGRY CATERPILLAR à la section francophone et les élèves pratiquent des jeux d'articulation très drôles.

 

417u7eD8-tL. SL500 AA300

Mardi, Marielle nous demande de réfléchir sur notre métier d'écolier.

« Quel est votre métier d’écolier, pourquoi venez-vous à l’école ?

 

- Pour apprendre ! ont répondu les uns.

- Pour apprendre à lire… ont ajouté les autres.

- Alors, maintenant que vous commencez à lire, que pourrez-vous lire ? a redemandé Marielle.

- On pourra lire :

des livres, des histoires, des documentaires

nos devoirs tout seul

le journal

les noms des autres

les lettres et les cartes postales

les affiches

les panneaux, les noms des villes et des rues

des BD

les sous-titres des films

les emballages

les recettes

la date

les règles du jeu

des poésies

sur l’ordinateur

les paroles des chansons

les blagues carambar

les chiffres, les nombres

et le dictionnaire…   ont répondu les élèves.

 

La liste est longue et alléchante.

Marielle a alors demandé à toute la classe :

- Qui veut s’arrêter maintenant d’apprendre à lire ?

Aucun doigt ne s’est levé, chacun est bien décidé à entrer dans le monde merveilleux de l’écrit.


J'espère que Titouan saura qu'il a été l'instigateur -malgré lui- de cette petite séance de réflexion.

 

Jeudi matin, Gérard a remplacé Guillaume qui était en stage.

Gérard avait installé des ateliers de motricité:

- un atelier de déplacement en pas chassés en diagonale

- un atelier de sautillés au-dessus de petits plots

- un atelier de haies

- un atelier avec roulade suivie d'un passage sur la poutre.

 

SUC30255 SUC30256

 

SUC30259 SUC30262

 

SUC30263

 

 

Jeudi après-midi, nous sommes allés à pied à FLC visiter l'exposition de Jean-Paul PROIX.

 

1 2

 

3

Cet artiste est un peintre sur toile.

Les tableaux présentés ont tout d'abord interpelé les élèves qui ont hésité entre peinture et photographie, il faut dire que la précision du travail de l'artiste est remarquable !

 

SUC30103

 

Juliette a conduit les élèves vers une analyse détaillée des oeuvres et une compréhension du travail artistique.

Nous avons d'abord cherché à lister les "objets" présents sur les toiles.

 

Nous avons reconnu:

- des tissus: nappes et serviettes pliées ou dépliées

- des fruits: orange, citron, pomme, pamplemousse, coloquinte et noix

- des oeufs

- un collier

- de la vaisselle: tasses, assiettes, cruches, brocs, théière, couverts, saladiers, bols...

- une partie de la table ( coin, bord...)

 

SUC30104 SUC30103

 

Un premier atelier a permis aux élèves de disposer quelques éléments à la manière de JP PROIX, les noix alignées, les oeufs l'un derrière l'autre.5 6

 

Puis, nous nous sommes intéressés aux couleurs utilisées, les élèves ont remarqué qu'elles étaient dans la même tonalité sur un tableau ou qu'un élément de couleur vive attirait particulièrement le regard.

 

SUC30102 SUC30105

 

Juliette a expliqué que le peintre passe d'abord beaucoup de temps à disposer les éléments de son tableau ( à créer une mise en scène) avant de peindre.

 

SUC30267 SUC30109

 

Il y a aussi un élément très important dans chaque tableau. Bien qu'on ne puisse le toucher, il est présent et occupe une grande partie de la surface de la toile. C'est l'ombre.

 

SUC30113 SUC30100

 

Un second atelier a consisté à observer les ombres produites sur un objet et une personne par une source de lumière astucieusement dirigée.

 

 SUC30101 SUC30268

 

Un dernier atelier a permis à un petit groupe de créer sa mise en scène (ou composition) avec des éléments harmonieux choisis dans la vitrine. Et voici le résultat !

 

 

7 (2) 8

 

 

 12 11

 

Une très belle exposition ont voici encore quelques images !

   

 

 SUC30108 SUC30266

 

Vendredi, le collège organisait sa fête internationale . L'école primaire était invitée à visiter les présentations des pays représentés au sein de l'établissement. Nous étions là, bien sûr !

 

SUC30280

 

SUC30281 SUC30282

la Malaisie

 

SUC30284  

la France et sa dégustation de fromages

 

SUC30287 SUC30288

la Bosnie -Herzégovine

 

SUC30290 SUC30293

le Canada et son sirop d'érable


SUC30292 SUC30295

 

SUC30294 SUC30297

 

SUC30298  

les états de Grande-Bretagne

 

SUC30302 SUC30303

 

le Portugal

 

SUC30300 SUC30299

 

le SICTOM

link

 

Une belle exposition des talents internationaux nichés au sein du collège !

 

Bon week-end à tous.

Publié dans CHRONIQUE

Commenter cet article